Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cellou-Alpha-façon de voir-1

Une visite d’amitié et de reconnaissance 
Ce jeudi 26 août, le président par intérim de la Guinée Conakry, le général Sékouba Konaté a effectué une visite de 48h au Burkina Faso. Cette visite s’inscrit dans le cadre d’une reconnaissance au médiateur Compaoré qui selon le général, n'a pas ménagé ses efforts pour aider la Guinée à sortir de la crise dans laquelle elle est longtemps restée. Au cours de sa visite, le général Konaté a eu de nombreux entretiens avec son ainé et confident Blaise. Il a notamment été question de la situation politique du pays, à quelques jours du second tour. 

Un leadership salutaire 
Le médiateur burkinabé a salué le général président pour la bonne marche de la transition en place, et le scrutin du premier tour, le 27 juin dernier. C’est d’ailleurs lui qui a suggéré au burkinabé d’inviter les deux candidats de la présidentielle du 19 septembre prochain. Cette demande intervient alors que la tension se fait pressante autour de l’organisation du scrutin par la commission électorale nationale indépendante (CENI). Celle-ci est désavouée par le premier ministre Jean-Marie Doré qui demande depuis plusieurs semaines, la révision de la constitution. Une révision qui permettra de déléguer certaines tâches de la CENI au ministère de l’administration territoriale. Celui disposerait de plus de moyens techniques, matériels et financiers. 

Une visite approuvé par les deux candidats 
Joints au téléphone par nos confrères de Radio France internationale (RFI), les deux adversaires du second tour ont confirmé qu’ils seront présents à Ouagadougou la semaine prochaine. Blaise Compaoré, explique avoir accueilli avec beaucoup de plaisir, la visite du général Konaté. Il précise : « En accord avec le général Sékouba, je vais rester en contact avec les deux candidats pour travailler et faire en sorte que nous puissions aller vers des élections sereines. »

Dadis serein face aux décisions judiciaires 
Après la rencontre entre le général Sékouba Konaté et son compagnon de lutte Moussa Dadis Camara, le dernier cité a bien voulu se prêter aux questions des journalistes sur place. A la question de savoir s’il ne craint pas les décisions de la justice à l’issue de l’enquête ouverte sur les sanglantes exactions du 28 septembre 2009, il déclare au micro de RFI que « la justice est en train de faire son travail et je crois que je n'ai pas peur. La loi est au-dessus de tout le monde. Le futur président de la Guinée va voir les dossiers de la Justice et en fonction de cela, on verra quel est le contenu des travaux de la Justice. Je n'ai aucune crainte, je n'ai pas peur, parce que j'ai la conscience tranquille ». En attendant, Dadis poursuit toujours sa convalescence dans le quartier chic de Ouagadougou, notamment Ouaga 2000. Et la date du 19 septembre a été confirmé une nouvelle fois par le général Sékouba Konaté.

Hawa SEMEGA/Journal du Mali

Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0