Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

USA-EU-1.jpg

Les chefs de mission de l'Union européenne et des États-Unis d'Amérique en Guinée se réjouissent de la signature par les candidats au second tour de l'élection présidentielle du 19 septembre 2010 d'un protocole d'entente à Ouagadougou le 3 septembre 2010 visant à assurer une élection apaisée en Guinée et déplorent les incidents survenus à Conakry durant le weekend.

 

Les chefs de mission de l'Union européenne et des Etats-Unis d'Amérique en Guinée invitent les responsables politiques, leurs militants et sympathisants ainsi que l'ensemble des citoyens à suivre leurs candidats au second tour dans leur détermination à assurer une transition politique pacifique.

 

Le respect par tous de la lettre et de l'esprit du protocole d'entente permettra le retour à l'ordre constitutionnel en Guinée.

 

La consolidation d'un État de droit démocratique et stable exigera du nouveau Chef d'État une démarche inclusive, basée sur les principes de droit et de bonne gouvernance afin de créer les conditions nécessaires pour que chaque citoyen puisse contribuer à la construction de l'édifice de la nation et participer activement dans la vie politique, économique et sociale.

 

Le processus électoral doit se poursuivreavec l'organisation d'élections législatives et locales qui pourront dégager une opposition politique qui devra pouvoir s'organiser, s'exprimer et participer aux institutions de la nation, contribuant à son tour à la construction de la nation.

 

Les chefs de mission de l'Union européenne et des États-Unis d'Amérique en Guinée reconfirment leur disponibilité à appuyer cet exercice postélectoral de consolidation d'un État de droit démocratique et stable et estiment que ceci est un facteur déterminant pour une lutte effective contre la pauvreté en vue d'un développement durable et pour la création d'un climat de confiance pour les investisseurs nationaux et internationaux.

 

Cet appui comprendra un appui à la réforme du secteur de sécurité afin que les forces de l'ordre aient les capacités institutionnelles, la formation et les moyens nécessaires pour pouvoir assumer pleinement et avec fierté le rôle républicain qui leur est attribué.

 

Conakry, le 13 septembre 2010.

Tag(s) : #Communiqué

Partager cet article

Repost 0