Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACDP-1.jpg

Le peuple de Guinée attend impatiemment la tenue du Second Tour de l’élection présidentielle après le report du 19 septembre 2010.  L’UFDG et les Partis Alliés suivent avec attention le déroulement des opérations préparatoires du scrutin et notent avec satisfaction les efforts consentis par la CENI pour permettre la bonne tenue du Deuxième Tour.  Néanmoins, force est de constater de curieux incidents et anomalies qui risquent, s’ils continuent de se multiplier, de ternir l’image de la CENI et de favoriser la fraude électorale.

En effet, il a été enregistré, depuis quelques temps, de graves incidents dont :

·         De curieux incendies qui ont éclaté dans les magasins de stockage du matériel électoral au camp Almamy Samory, et à la FOSSEPEL.  Ces incendies, qui se sont déclarés dans des endroits hautement sécurisés, n’on fait l’objet d’aucune investigation, si bien qu’aucune explication convaincante n’a encore été donnée.

·         Des vols de matériels offerts par l’Organisation Internationale de la Francophonie et destinés à la centralisation des résultats – soient 15 ordinateurs non configurés, dix imprimantes, quatre scanners, deux groupes électrogènes auraient disparu au magasin de stockage du camp Almamy Samory.

·         De même, dans l’après midi du 30 septembre, il a été signalé, le vol d’ordinateurs configurés ayant servi à la centralisation des votes du Premier Tour.  Ce matériel se trouvait au quatrième étage du siège de la CENI.

·         Par ailleurs, certaines circonscriptions de la Moyenne et de la Basse Guinée n’ont pas encore reçu toutes leurs cartes alphanumériques pour un total de 8 985 électeurs et électrices.  C’est notamment le cas de Télimélé pour 4 031 cartes, Labé pour 2 612 cartes, Lélouma pour 1 431 cartes, et Boké pour 635 cartes.

·         Plus grave, il a été constaté la disparition de 470 imprimés de Procès Verbaux destinés à la commune de Mototo, la plus grande circonscription électorale du pays.  Après 48 heures de recherches, le carton a été retrouvé, comme par hasard, dans le bureau de Monsieur Loucény CAMARA.

Au plan médiatique, nous devons déplorer que la RTG se soit mise entièrement au service du candidat du RPG, diffusant sans retenue toutes ses déclarations et attaques contre le candidat de l’UFDG, sans possibilité pour celui-ci de répondre. Bien que la campagne électorale soit officiellement suspendue, tous les medias d’Etat sont au service de notre concurrent. L’UFDG à même été accusée, sans preuve, de ne pas respecter la légalité, pour avoir dénoncé, comme il se doit, l’installation illégale d’un agent du RPG à la tête de la CENI lequel a, par le passé, déjà montré toute sa détermination à nuire à l’UFDG.

A cet égard, nous réaffirmons notre exigence du respect des Textes Organiques régissant la CENI et la sauvegarde du caractère consensuel et paritaire de cet organisme.  Nous exigeons la continuation des opérations préparatoires au Deuxième Tour dans la transparence absolue, le respect de la Loi et de la neutralité du Gouvernement de Transition.

Nous appelons nos militants et sympathisants à rester mobilisés et vigilants pour assurer, dans les plus brefs délais, la bonne fin d’un processus électoral transparent et équitable dont nous sommes convaincus qu’il aboutira à l’élection triomphale de notre candidat Cellou Dalein DIALLO.

Fait à Conakry le 1er Octobre 2010

Le Porte-parole de l’Alliance,

Bah Baadiko

Tag(s) : #Communiqué

Partager cet article

Repost 0