Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CENI 1

Le chef de département d’information, de sensibilisation et de communication Thierno Seydou Bayo a tenu ce lundi 11 octobre 2010, une conférence de presse pour faire part de la pétition signée par douze (12) membres de la CENI pour l’élection dit-il, du président de l’institution chargée d’organiser les élections politiques et les référendums en Guinée, a assisté Guineenews.

Dans cette pétition dont nous détenons une copie, les membres signataires – 12 au total - sur 22 membres actuels en fonction, tout en réaffirmant leur « désir ardent d’organiser dans la transparente et la responsabilité » le deuxième tour de l’élection présidentielle le 24 octobre prochain, dénoncent « vigoureusement les manœuvres déshonorantes » de certains de leurs collègues », visant selon Bayo, à ternir l’image de la CENI en compromettant ainsi sa neutralité aux yeux de l’opinion nationale et internationale.

Ainsi, dans le but de sauver l’indépendance de la CENI à travers un choix d’un président qui soit accepté par la majorité des membres et favorable à l’apaisement politique et se référents à l’article 21 de la loi 013, à l’article 5 et 49 du règlement intérieur de la CENI déclare-t-il, les membres signataires exigent que les trois personnalités déjà récusées par les deux Alliances (Arc-en-ciel et Cellou Dalein Président) ne doit pouvoir se présenter à l’élection du président de la CENI.

« (…) Qu’aucune des trois personnalités récusées, Elhadj Amadou Oury Baldé, Hadja Mame Camara, Mr Lounceny Camara ne peut valablement favoriser cet apaisement si elle s’obstinait à briguer le mandat présidentiel de la CENI. D’où la nécessité du choix d’une personnalité crédible », proposent-ils.

Répondant aux questions des journalistes, Thierno Seydou Bayo tout en revenant sur les circonstances dans lesquelles, Lounceny Camara aurait été élu, a déclaré que ce dernier n’a « jamais » été président de la CENI « il a été très mal élu. C’est pourquoi les 12 membres ont signé cette pétition. On sera au nombre de 14 d’ici la fin de semaine ».

L’une des informations qu’on a tirées de cette conférence est de savoir aussi que certains membres qui avaient voté pour l’élection de Lounceny Camara le 21 septembre dernier, s’apprêtent à engager une poursuite judiciaire contre Lounceny pour divulgation du vote secret.

Pour Elhadj Amadou Oury Diallo, le vote étant secret conformément au règlement intérieur de la CENI, Lounceny Camara n’aurait pas dû étaler la liste des votants sur la place publique. De ce fait dit-il, je vais porter plainte contre Mr Lounceny Camara pour avoir divulgué son vote secret.

A noter qu’à cette conférence de presse, il y avait la présence de Hadja Mame Camara et beaucoup d’autres membres de la CENI  

 Hamidou Sow/Guineenews

Tag(s) : #Actualité

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :