Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

B-o-DDba-RPG-6.jpg

Désolé, chers concitoyens. En cette journée de début officiel de la campagne pour le second tour, vous constaterez que notre sauveur national, le Général auto-galonné est parti au Maroc . Non sans quelques frayeurs pour lui et la délégation qui l’accompagnait à bord de l’avion mis à sa disposition par le leader de la Grande Jamahiriya Libyenne populaire et socialiste. Problèmes de santé ? Nous lui souhaitons sincèrement un excellent et rapide rétablissement. Si c’est pour se reposer du stress que lui fait subir la Mamaya interne et externe de notre pays, nous le comprenons.

Tout n’est cependant pas triste. La situation de notre héros national des transformations politiques, l’honorable Bah Ousmane, avec sa tête maintenant dans les étoiles de sa nouvelle « alliance » devient aussi confortable que celle de quelqu’un assis sur une plaque chauffante, au risque se brûler malencontreusement là où il ne faut pas. Les Bah sont nos « Sanakous », pour ceux qui l’oublieraient. Nous lançons donc un appel patriotique, comme celui pour le soldat Ryan, afin de sauver le soldat permanent des causes complètement perdues, notre frère et ami, le grand leader de  dix mètres carrés d’un quartier de Pita et de beaucoup moins à Labé, Son Excellence que vous connaissez.

Les démissions courageuses continuent donc de plus belle au sein du Parti dit UPR de « l’Honorable Bah Ousmane ». La dernière en date étant celle de M. Alassane Diop qui vient de rendre le tablier encombrant et les titres ronflants de « Président de l’Union pour le progrès et le renouveau » pour l’Amérique du Nord. Il pourrait l’être pour l’Amérique du sud que cela n’aurait la plus petite espèce d’importance. Apparemment, le renouveau sous la direction du très intelligent leader n’arriverait plus à le convaincre. Comme la cohorte de tous ceux qui ont quitté le navire UPR à temps.

Pourtant, « la victoire du camp de l’Alliance » dans laquelle son clairvoyant leader s’est de nouveau embourbé ne ferait aucun doute. A ce qu’ils disent.

Situation de plus en plus catastrophique donc pour son « honorable » monsieur 0,5% qui devient ainsi, malheureusement, monsieur presque 0,4%. Avec nos félicitations les plus tristement chaleureuses.

Courage ! A la prochaine démission relativement prévisible de monsieur le « caissier » new-yorkais faute de menue  monnaie (les temps sont durs), il ne restera du Sahara de l’UPR , avec beaucoup d’optimisme, que 0,3% (environ)  de militants: le père, le fils et  peut-être Morou Baldé .

 

Le grand leader Bah Ousmane a vraiment conduit l’UPR à une victoire éclatante et même complètement asséchante.

 

Désertifiante pour tout dire...

C’est  ce qu’ils continuent vaillamment, vigoureusement et aveuglément à clamer au sein du « Bureau politique exécutif patriotique national aux mains (relativement...) propres réuni en congrès extraordinaire sous la direction du grand leader son Excellence l’Honorable Bah Ousmane candidat-président (il risque de le rester longtemps) du Parti National UPR qui a réussi à transcender tous les clivages qui existeraient au sein de la société guinéenne. En particulier entre assassins et victimes, détourneurs impénitents et pauvres citoyens, ethno racistes et démocrates, etc.

Ils n’auraient perdu que par la faute de « fraudes massives ».Incapables de comprendre que leur politique est depuis longtemps suicidaire: l'alliance avec le PUP (alimentaire), puis le CNDD version Dadis (infamie), leur silence puis les applaudissements aux crimes ethniques du Stade.

Courageusement, M. Bah demande à ses « centaines de milliers de militants enthousiastes » de reporter leurs précieuses voix sur les listes du grand « Professeur ». lequel se retrouvera directement président sans escale, sauf, si évidemment, ces fameux militants oublient de se "réveiller" le jour du vote, rien que pour embêter notre Honorable (personne n'a dit de pacotille..)

Vous comprenez pourquoi la victoire de la fameuse « Alliance Arc-en-ciel » est très assurée. Nous ne dirons pas le contraire.

PS : nous vous tiendrons informé lorsque Son Honorable Bah Ousmane s’enverra à lui-même sa lettre de démission. Pour bientôt, très certainement.

 

Thierno A DIALLO

Tag(s) : #Humour

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :