Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DD Etrnel recommencement-2

Depuis que Cellou Dalein a signé l’accord d’alliance et de gouvernement avec l’UFR de Sidya Touré, la NGR de Ibrahima Abé Sylla, la GECI de Fodé Mohamed Soumah et le PUP de Moussa Solano, Jean Marié Doré s’active à torpiller la constitution qui est le fondement de notre démocratie.


Ayant compris que la cause de son patron le grimpeur est perdue, Jean Marie Doré veut maintenant qu’on revient à l’ancien système-confier l’organisation du second tour au MATAP (Ministère de l’administration du territoire et des affaires politiques) dont le ministre n’est autre que son cousin.

 Il veut réduire à néant le rôle de la CENI (Commission électorale nationale indépendante). Il conviendrait de rappeler à Jean Marie Doré s’il a la mémoire courte, nous les guinéens qui nous soucions du devenir de notre nation n’oublions rien.

 Au temps de feu General Lansana Conté, il faisait parti de leaders politiques qui réclamaient la création d’une commission électorale nationale indépendante.

 Il était parti jusqu’à même refusé de siégé au parlement en accusant les gouverneurs, les préfets, les sous préfets, les chefs des CRD et les chefs des quartiers de rouler pour Conté.

Mr Doré a toujours aimé la bassesse et la médiocrité. Ce n’est pas aujourd’hui qu’il a commencé à trahir les guinéens. C’était lui l’espion du sanguinaire Sékou Touré en Europe. Il est responsable d’une part de la mort des centaines de nos compatriotes. Il les encourageait à rentrer au pays alors qu’il savait ce qui attendait ces innocents. Pour le remercier des services rendus, Sékou Touré lui a donné sa maison de Donka.

 Jean Marié Doré a toujours dit que le sanguinaire Sékou Touré a eu raison de tuer ses adversaires. Il dit qu’il touche 18500 dollars par mois en tant qu’ancien fonctionnaire au BIT et il a des affaires qui lui rapportent 10 millions de GNF par mois. Pourtant il a été incapable de se faire une maison lorsqu’il travaillait pour cet organisme international.

Si un premier ministre d’une transition n’est pas neutre et est incompétent, il démissionne. Mr Doré la situation actuelle de notre pays exige que vous soyez neutre sinon vous rendez le tablier, c’est tout. Les guinéens peuvent s’en passer de vos services.

N’oubliez pas qu’on vous a choisi pour une question d’équilibre régional. Ce n’est pas à cause de votre mérite.

 Il y a des milliers des guinéens plus patriotes, plus méritants, plus compétents et plus intègres que vous qui peuvent être premier ministre sans les petits calculs que vous êtes entrain de faire. Mettez dans votre tête Mr Doré que le rôle du MATAP, c’est d’appuyer la CENI et non de se soustraire à elle. Les guinéens ont obtenu une CENI au prix de leur sang. Ce n’est pas pour des intérêts égoïstes qu’on va changer nos lois. Celles-ci sont des acquis.

Mr Doré a affiché publiquement son tribalisme. Cette pratique est pour les faibles. Il veut diviser les guinéens et compromettre le développement du pays. Mr Doré doit apprendre à dire la vérité aux guinéens. Il faut arrêter de nous conter des lanternes et de nous entrainer dans une voie sans issue. S’il a pris des engagements avec notre Alpha national c’est son affaire mais ce qui reste claire nous n’accepterons pas la tricherie. Les 63% des guinéens sont pour Cellou Dalein. La victoire est donc assurée.

En prenant la décision de soutenir un candidat qui n’a aucune expérience en matière de gestion, Jean Marie Doré a démontré à l’opinion nationale et internationale qu’il privilégie l’intérêt personnel au détriment de l’intérêt général.

 Il soutient un candidat qui a toujours fait la promotion de l’ethnocentrisme. Son candidat n’a même pas le courage de défendre publiquement ses idées.

Sachez Mr Doré aucune communauté ne sera exclue dans la gestion de ce pays.

Cellou Dalein est fort parce qu’il veut travailler avec tous les guinéens. Il considère qu’il n’a pas d’ennemis mais des adversaires politiques. Il privilégie l’intérêt général au détriment de l’intérêt personnel. 

Pour finir, je dirais à Mr Diallo ne pas refuser une invitation d’aller à Ouaga mais de ne jamais accepter de discuter d’aucun article de la constitution. La constitution a été adoptée par décret. Il n’est pas possible de modifier la constitution même d’un iota. 


Souleymane DIALLO
Calgary, CANADA

Tag(s) : #Libre opinion

Partager cet article

Repost 0