Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mgr-Vincent.jpg

L'archevêque de Conakry, Mgr Vincent Coulibaly, a exhorté, vendredi soir, le général Sékouba Konaté, président de la transition, à assumer toutes ses responsabilités avec amour, fermeté et impartialité. Mgr Coulibaly, qui s'exprimait à la télévision sur les difficultés du processus électoral, a indiqué que les paroles et les actes d'aujourd'hui du général Konaté seront garants de la stabilité, de la paix, de la justice et de la réconciliation pour demain, pour l'avenir démocratique de la Guinée.

'Soyez un soldat loyal au service de sa patrie, dépouillé de tout appétit de gain, de profit, de privilèges', a-t-il dit s'adressant au président de la transition.

Le chef de l'Eglise guinéenne a estimé que ceux qui ont conduit la Guinée à la catastrophe sont d'abord ceux qui ont participé à une mauvaise gestion politique, administrative, économique et financière du pays pendant ces cinquante dernières années. 'Ils ont bâti leur empire somptueux au milieu d'un océan de misère et de malheurs humains frappant leurs compatriotes guinéens (?) Il y a aussi ceux qui ont recueilli des miettes qui tombaient de la table des maîtres. Ces complices aussi ont leur part de responsabilité', a-t-il dénoncé.

Mgr Coulibaly a estimé que la Guinée ne sera sauvée qu'au prix de la rupture avec le passé, ajoutant que les institutions de la transition ont 'une grande responsabilité' dans la crise actuelle qui met le pays en sursis. 'Le pays a été souvent pris en otage à cause de vos querelles intestines, de votre manque d'abnégation, d'esprit de sacrifice pour l'unique cause de la Guinée. Vous avez souvent contribué à mettre en doute la crédibilité de vos institutions, animés par la recherche du gain, par l'esprit de clan et le souci de s'aménager un point de chute après les élections', a-t-il accusé. Les exigences de transparence, de justice, de paix, de réconciliation, d'équité et de vérité, a-t-il poursuivi, doivent d'abord être vérifiées dans le fonctionnement de vos propres institutions afin qu'elles soient une référence démocratique pour les citoyens guinéens.

'L'expérience douloureuse, consécutive à la gestion du premier tour du scrutin présidentiel, doit vous interpeller vivement sur le sens de votre grave responsabilité dans la préservation de la paix en Guinée', a-t-il ajouté. 'Le sort de la Guinée est entre vos mains et si vous aimez ce pays plus que vos ambitions personnelles, vous devez le prouver dans vos paroles et vos actes', a encore dit l'archevêque de Conakry en s'adressant aux deux candidats du second tour de la présidentielle, Cellou Dalein Diallo et le Pr. Alpha Condé. 'Nous vous demandons de ne pas prendre l'avenir de la Guinée en otage. Mettez fin à la manipulation de vos militants et de vos groupes ethniques, car elle ne portera de bons fruits ni pour eux ni pour le pays (...) Ne tentez pas de corrompre la conscience des chefs religieux en vue de vous assurer le soutien de Dieu', a-t-il conseillé.

Conakry - Pana 16/10/2010

Tag(s) : #Actualité

Partager cet article

Repost 0