Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BAHousman

À la Direction Nationale de l’Union pour le Progrès et le Renouveau

 

Mesdames et les Messieurs les membres du BE de l’UPR

 

Nous venons d’apprendre par voie de presse, votre décision de rallier le Professeur Alpha Condé président du RPG, pour le second tour des élections présidentielles du 19 septembre 2010.

 

Cette fois ci, nous ne vous suivrons pas parce que nous estimons que cette décision ne reflète pas l’esprit de la base militante du parti.

 

Comme d’habitude, pour des questions aussi importantes pour le parti, le groupe le plus influent du Bureau Exécutif National, s’est retrouvé au tour du président pour engager encore une fois le parti sur la mauvaise direction.

 

C’est de la même façon, qu’en septembre 2009, le même groupe a procédé, pour se rapprocher du capitaine Dadis Camara alors chef de la junte militaire au pouvoir en Guinée, jusqu’à l’accompagner à Labé dont les conséquences furent désastreuses pour l’UPR ; pour s’en convaincre il suffit d’observer le triste résultat (0.68%) qu’a obtenu notre candidat El Hadj Bah Ousmane au 1er tour (le 27 juin 2010) des élections présidentielles. Et pourtant, il méritait mieux que n’importe quel autre candidat, la confiance de l’électeur.

 

Cette fois ci nous disons non, parce que la base de notre parti recommandait clairement l’une des deux options suivantes :

 

Soit une neutralité totale de la direction nationale de l’UPR, pour s’occuper des vrais problèmes qui rongent le parti de l’intérieur et qui risquent si rien n’est fait à temps, de l’entrainer dans l’abime.

 

Soit le ralliement à l’UFDG parce que nous partageons la même base électorale et la même idéologie politique (tous les deux partis étant des libéraux).

Comment peut-on comprendre, que l’UPR parti libéral, dont les fondements s’orientent vers l’Economie de marché, soit l’allié du RPG, parti socialiste, fort encré dans l’interventionnisme de l’Etat ?

 

Le père fondateur, Diallo Siradio (paix et salut sur lui), dont nous évoquons si souvent la mémoire, l’aurait il fait de son vivant ?

 

Celui que vous traiter aujourd’hui de voleur, de pilleur de l’économie guinéenne, n’avait il pas été proposé par vos soins, au poste honorifique de « Président d’honneur de l’UPR en octobre 2007 » ? S’il avait accepté cette offre à cette époque, pourriez vous tenir le même langage que celui que vous tenez aujourd’hui ?

 

Nous ne le croyions pas.

 

De tous les combats et de toutes les épreuves que notre parti à connu, la fédération du Benelux, s’est toujours mobilisée comme un seul homme, pour répondre à l’appel de l’UPR ; Notre souci reste et demeure, le combat pour la liberté et l’amélioration des conditions de vie de notre peuple.

 

Pour ce combat là, nous répondrons toujours présents. Nous ne cautionnerons jamais, une lutte pour la satisfaction des ambitions singulières d’un groupe d’individus au détriment de l’aspiration légitime du peuple de Guinée.

 

Non cette fois ci, nous suivrons la volonté de notre base militante.

 

En vous souhaitant bonne réception de la présente, veuillez agréer Mesdames et Messieurs les membres du Bureau Exécutif National, l’expression de nos salutations fraternelles.

 

Bruxelles le 28 Août 2010

 

Fédération UPR Benelux

 

Le Secrétaire Fédéral

 

Diallo Thierno Moussa 

Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :