Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Conakry, le Jeudi 20 Septembre 2012

 

 Marche20Sept12.jpg

Les Trois Leaders de l’Opposition en Symbiose

 

Le pouvoir veut à tout prix montrer à l’opinion que désormais, la loi sera respectée de son côté. Mais depuis l’arrivée de alpha CONDE aux affaires, il est question de faire face à un dilemme :

1.Laisser l’opposition marcher et manifester avec tout ce que cela implique comme mobilisation, au risque de montrer à l’opinion que c’est cette opposition qui règne dans le pays et de fragiliser ainsi le pouvoir de alpha CONDE à terme ;

2.Etouffer toute manifestation dans l’œuf en mettant en place un impressionnant dispositif pour empêcher toutes retrouvailles entre les leaders de l’opposition et leurs militants, démontrant ainsi le caractère dictatorial du régime en place.

Dans leur calcul, Alpha CONDE et son gouvernement ont misé sur le second choix en se disant que, bien mâtée, l’opposition va se ranger et ne sortira plus la tête pendant son mandat et il aura alors le loisir de faire ce qu’il veut dans le pays. Mais Alpha CONDE s’est vite rendu compte que le pays a changé, les époques ont changé, le peuple a changé et les mentalités aussi ont changé.

Après plusieurs morts, des dizaines de blessés et condamnés, ainsi que des centaines d’emprisonnés, à signalé qu’il y a encore des prisonniers et des blessés, victimes de la marche étouffé du Lundi 27 Août 2012, l’opposition montre toujours autant de détermination qu’avant. En effet, cet engagement à braver le pouvoir pour réclamer le droit et le démocratie a été démontré lors de l’arrivée, le Dimanche 16 Septembre 2012 de Cellou Dalein DIALLO et celle de Sidya TOURE ce Mercredi 19 Septembre 2012.

Après la rencontre entre le Ministre de l’Administration du Territoire et les acteurs politique sur le mode d’organisation des marches et manifestations, la marche de cette journée se tiendra, malgré quelques tentatives de déstabilisation surtout de la part de Madame le Maire de Matam qui voulait faire un peut de zèle.

Dans l’acceptation de cette marche de l’opposition, le pouvoir passe à l’offensive médiatique pour faire comprendre à l’opinion qu’il a fait toutes sortes de concession particulièrement pour Loucény CAMARA et que c’est maintenant à l’opposition d’en faire en acceptant la Waymark.

L’objet justement de cette marche est de faire comprendre à Alpha CONDE que SA Société Sud Africaine ne sera JAMAIS l’opérateur en charge de la révision du fichier électoral devant nous mener aux futures législatives.

Voilà la toile de fonds de cette marche dont nous allons vous décrire les grands moments. Accrochez-vous parce que l’aventure risque de vous donner de grandes émotions.

Aux environs de 9h du matin, Cellou Dalein DIALLO et sa suite ont bougé de son domicile pour se rendre sur l’axe du changement, afin de mobiliser et drainer la foule sur l’autoroute. L’itinéraire était le suivant : Dixinn-Hamdallaye-Bambéto-Coza-Enco5-Wanidara-Enco5-Coza et descente sur la Tannerie.

Dans une parfaite synchronisation et à quelques minutes près, Kouyaté rejoint son collègue au carrefour de la Tannerie après avoir fait le tour de Matoto. Sidya lui, avait bougé depuis Matam et a rejoint ses paires au niveau de la station de Yimbaya.

Le trio recomposé devant les autres leaders de l’opposition, le cortège a pris le départ en direction de la terrasse du stade du 28 Septembre. Le trajet s’est déroulé dans une grande ambiance de fête.

La tension est montée d’un cran à l’arrivée, aux environs de Bonfi, Constantin, la casse et Madina qui sont des zones fidèles au pouvoir. Un dispositif de la gendarmerie était en place pour éviter tout « affrontement ». Il faut tout de suite dire que la foule de l’opposition ne pouvait pas faire d’une bouchée les partisans les plus courageux du RPG.

Arrivée sur l’esplanade du Stade en liesse, le message des leaders les uns après les autres disaient en substance :

Le Pays est pour tout le monde et l’autoroute aussi ;

Le Peuple de Guinée, dans sa diversité, a dit non à Alpha CONDE et à Waymark ;

Bravo aux Forces de Défense et de Sécurité pour l’esprit républicain et la discipline ;

Non à Waymark et à Sabary Technologie ;

Selon la Loi, les guinéens de l’Etranger doivent voter et il faut que cela soit ainsi ;

Avec cette démonstration de force, ceux qui doutaient de la capacité de l’opposition à mobiliser tout le pays, en ont eu pour leur grade ;

Si le pouvoir ne comprend pas le message, on est prêt à remettre le couvert.

C’est dans cet esprit que la rencontre a pris fin avec une seule leçon de morale pour tout le monde :

« L’Autoroute est désormais pour l’opposition ! »

 

Mamadou Barry,

mamadoubiro@ufdgonline.org

www.ufdgonline.org                                                                                                                         (Online by Ollaid)

Tag(s) : #Actualité