Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

alpha interview-2pg

Situation rêvée pour tous les saboteurs du processus démocratique. Décès de Ben Sékou Sylla et problème de son remplacement, vu que son intérimaire est bruyamment récusée par le vrai PM, Alpha Condé dont les désirs sont des ordres dans la galaxie CNDD liée aux "sages du Mandé.

La CENI, bien isolée par le PM réussira t-elle à résister aux bourrasques d'intimidations et de calomnies soufflées par Alpha Condé et son groupe Arc-en-ciel dont les membres  sommairement "cachés" s'appellent Jean-Marie Doré et Sékouba Konaté?

 

A cela il faudrait ajouter les échauffourées récentes initiées par et pour le RPG, avec mort d'homme, l'absence à Conakry de Hadja Rabiatou Sérah Diallo pour cause de maladie, la  volonté maintes fois exprimée du PM de pacotille Jean-Marie  de bloquer le processus électoral, l' absence remarquée et stratégique du "Président de la transition" le très mobile ( quand cela l'arrange) Général Sékouba Konaté dans le débat politique actuel, qui perd son temps et nous fait perdre le nôtre à demander une démission sélective du seul ministre qui cherche à travailler convenablement et honnêtement dans le gouvernement Doré.

 

Il s'agit en fait d'une politique délibérée de pourrissement de la situation intérieure conduisant à un grippage généralisé de toutes les institutions, point de départ d'une prolongation infinie de la "Transition", qui devient ainsi une institution pérenne. 

Il ya un bon bout de temps que toutes les bonnes volontés ont averti de cette dérive voulue, planifiée par ceux qui sont allergiques au principe d'un "gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple" comme le disait...Abraham Lincoln.

Désolé pour ceux qui par ignorance l'attribuent au criminel Sékou, spécialiste de l'emprunt, qui ne citait jamais ses sources.

Jean-Marie et Alpha Condé sont tous les deux des purs produits du régime PDGiste. Il ne faut pas se laisser abuser par le pseudo habit "d'opposant historique" non prouvé du "Pr", qui serait plutôt un complice historique du PDG comme il vient de le révéler et dont personne ne peut dire où et quand il a tenu une chaire professorale.

 Le mensonge et les faux titres étant des spécialités sportives du PDG et ses successeurs. Ce qui nous vaut aujourd'hui une quantité incroyable de "Docteurs" et "honorables". Dont les traitres officiels et  permanents Bah Ousmane, Morou Baldé, l'ancien Inspecteur politique du PDG  (le neveu de Baldé Bodié, assassiné par Sékou sous prétexte de 5ème colonne) et Rouguy Wrangler entre autres.

La confusion est donc crée et les pêcheurs en eaux troubles vont pouvoir patauger à cœur joie dans le marigot à crocodiles que Konaté  veut installer dans notre pays.

 

Les autres membres dudit gouvernement de la transition vont , en toute tranquillité et impunité, continuer officiellement à se remplir les poches et corrompre des électeurs en faveur du grand "Pr" du RPG qui se sait perdant en cas d'élections transparentes qu'il s'évertue faussement à exiger d'un côté et à réellement bloquer de l'autre. Avec l'aide active de ses amis et complices.

Plus que jamais, la tenue des élections dans les délais devient incertaine.

 

Il est donc facile de comprendre que c'est toute la galaxie PDG que nous retrouvons actuellement à l'œuvre misérable de blocage du processus démocratique. Ces personnalités mal famées ont une longue expérience du sabotage des institutions, héritée des régimes communisants dictatoriaux des dernières décades du 20ème siècle, qui fleurissaient un peu partout à la faveur des luttes dites de libération des griffes de " l'impérialisme international" dénoncé jusqu'à plus soif par nos preux chevaliers..

Le recul que nous avons par rapport à cette période montre que tous nos valeureux révolutionnaires de ces temps héroïques ont presque tous fini leur vie dans les pays du même Impérialisme, jamais chez les camarades socialistes à Moscou, Pékin ou La Havane. Ces gens, qui n'ont jamais cru un seul instant en leurs propres "révolutions", veulent entrainer aujourd'hui les guinéens dans des querelles ethniques savamment planifiées.

Un exemple "officiel": tous les commerçants peulhs seraient, selon Alpha Condé, des vendeurs de drogue.

De la part de quelqu'un qui aspire à représenter tous les guinéens, l'avertissement vaut son pesant d'or de racisme primaire.

 

Aucune réaction du "gouvernement" Doré ni du Général Sékouba Konaté devant cette forfaiture. Si vous en connaissez, faites-le savoir. Imaginez une seconde qu'un homme politique du Fouta dise cela des commerçants mandingues..Il n'est donc pas faux de dire que le vrai PM de nos jours, c'est Alpha Condé.

 

 Tous contre le Fouta semble être leur nouveau leitmotiv. Avec l'aide, comme toujours, de l'UPR.

Les tenants de cette confusion permanente sont toujours au pouvoir chez nous. C'est la première chienlit que nous devons arracher pour sauver notre patrie..

 Quand nous vous disions que Sékouba est un excellent joueur d'échecs..

 

Thierno A DIALLO

Tag(s) : #Libre opinion

Partager cet article

Repost 0