Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

kouyate pednespoir 1

L'ancien Premier ministre guinéen Lansana Kouyaté a estimé lundi à Abidjan qu'un "danger" planait sur l'organisation du second tour de la présidentielle en Guinée, prévu le 19 septembre, en raison des difficultés non résolues qui ont "plombé" le premier tour.

"Comment voulez-vous que les gens puissent croire que le scrutin du 19 septembre se déroule dans le calme, alors qu'il est déjà plombé par le premier" tour, a déclaré à l'AFP M. Kouyaté, président du Parti de l'espoir pour le développement national (PEDN) et Premier ministre de 2007 à 2008.

"Les positions sont tranchées. Aujourd'hui, la manipulation ethnique est devenue une réalité. (...)Tout cela est gros" et représente "un danger réel" pour le second tour, a estimé M. Kouyaté, affirmant craindre des affrontements ethniques.

Le premier tour de la présidentielle, première élection libre depuis l'indépendance de la Guinée en 1958, a été organisé le 27 juin et marqué par des fraudes ayant entraîné de nombreux recours qui avaient retardé la proclamation officielle des résultats.

Arrivé quatrième lors de ce 1er tour, M. Kouyaté est le porte-parole d'une "alliance arc-en-ciel", regroupant des partis qui se sont ralliés à l'opposant historique Alpha Condé, parvenu au second tour avec 18,25% des voix. Il sera opposé à Cellou Dalein Diallo qui a obtenu 43,69%.

AFP

 

Commentaire

 

Bouffon un jour, bouffon toujours.

 

TAD

Tag(s) : #Actualité

Partager cet article

Repost 0