Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DD-Couteau 18 55 41-4

Le gouvernement guinéen vient d’interdire la vente et la diffusion du fameux DVD dans lequel l’ancien chef de la junte Capitaine Moussa Dadis Camara accuse le leader du rassemblement du peuple de Guinée (RPG) Alpha Condé d’être le cerveau de la manifestation et des massacres du 28 septembre 2009 au grand stade de Conakry.

De nombreuses arrestations ont eu lieu ces derniers jours à Conakry notamment au centre ville de Kaloum et à Madina et dans de nombreuses villes de l’intérieur du pays.

Des gendarmes, des policiers et des bérets rouges, opérant au nom d’une ‘‘hiérarchie’’, sillonnent les marchés du pays en fouillant systématiquement les marchands de disques. Tout porteur de ce DVD est séquestré et dépouillé de tous ses biens.

Selon un gendarme sous couvert d’anonymat qui participe à ces opérations que notre reporter a interviewé, c’est le premier ministre de la transition lui-même qui a ordonné cette interdiction.

« C’est notre chef qui nous a envoyé mais l’ordre vient du premier ministre Jean-Marie Doré », nous explique ce gendarme sous couvert d’anonymat.

Peu avant cette interdiction et ces arrestations arbitraires, les responsables du RPG d’Alpha Condé ont diffusé sur les antennes de quelques radios privées de la capitale, un communiqué interdisant formellement la diffusion, la vente et la possession même de ce DVD.

A rappeler que ce DVD est un extrait d’une interview réalisée à Conakry quelques jours après les massacres du 28 septembre 2009 où 156 manifestants avaien été tués par la garde rapprochée du Capitaine Dadis Camara, selon une enquête de l’ONU.

Affaire à suivre…

Abdourahamane Bakayoko

Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0