Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Alpha Pyrrhus Condé

La victoire à la Pyrrhus:

 

Alors que Mr Alpha Condé a perdu tout espoir de conquérir le pouvoir par la voie démocratique, pour bizarre que cela puisse paraître, Mr Cellou Dalein n’est pas encore assuré de l’emporter rien que par la voie démocratique. En effet, nous savons tous qu’entre un bâtisseur méticuleux et un démolisseur frénétique, le facteur temps favorise le casseur!

Le dilemme pour Cellou Diallo est que son adversaire l’entraine sur des terrains que lui Diallo ne maitrise pas: la tactique de la terre brûlée doublée d’une surdose de cynisme tribal et de machiavélisme politique et moral. Suivre Alpha c’est descendre dans les caniveaux du vandalisme moral, ne pas le faire est presque de la démission voire de la faiblesse pour ne pas dire couardise. Dès lors, on comprend pourquoi Cellou est réduit à jouer au sapeur pompier face à un pyromane qui n’a que trop de choix en matière de poudrières.

Or, Cellou lui-même n’est pas exempt de reproches dans sa situation de lion entravé. Il est l’artisan de sa situation actuelle pour n’avoir été que réactif et non proactif. Pis encore, il se trompe d’adversaires: il a vaincu Alpha au double, mais pas son vrai adversaire qu’est Sékouba Konaté. Il faudra à Cellou prendre la mesure de Konaté pour obliger celui-ci à respecter ses engagements de neutralité et de faire respecter celle-ci par tous les organes de la transition. Pour le moment c’est loin d’être le cas! En plus, il doit ignorer Jean Marie Doré et refuser tout contact avec lui. C’est le remède miracle et pratique de l’alliance des bâtisseurs. Sinon on se trompe de cible et on confond les adversaires au point de prendre les effets pour les causes.

 

Le "Buthelezisme" de Alpha Condé

 

Qui ne se rappelle du Chief Mangosuthu Buthelezi du parti Inkhata-Zulu des années 1990s en Afrique du Sud lors des événements qui ont abouti au triomphe de l’ANC de Mandela? Alpha Condé nous renvoie à cette version hideuse de la politique tribale et du nombrilisme du moi ou le chaos de Buthelezi. Du pareil au même! Chief Alpha Buthelezi Condé se comporte comme un éléphant dans une boutique de porcelaine.

 

Le comportement terriblement irresponsable de Mr Alpha Condé et ses alliés putatifs symbolise l’ampleur du dégât moral et la profondeur de la blessure psychologique à lui infligées par les électeurs Guinéens lors du premier tour, y compris dans ce qui est supposé être son propre fief. Il n’arrive pas à l’assumer et il est déterminé à faire payer le prix fort aux Guinéens. Car, pour le «professeur» Stalinien, il vaut mieux être maitre dans l’enfer que serviteur au paradis. On le comprend, il a honte de sa bévue et il a choisi la fuite en avant et la surenchère à la Sékou Touré. Le roi Alpha est nu!

 

L’erreur de la Sanctification de Konaté

 

Personne ne demande à l’alliance Arc-en-ciel d’être honnête et patriote, elle ne le peut tout simplement pas. Elle regroupe en son sein toute la turpitude morale de notre société. Elle fait ce qu’elle sait faire le mieux: la manipulation ethno-régionaliste. Mais, à coté de celle-ci, l’alliance Cellou Dalein Président n’est guère une solution de rechange. En effet, on aurait espéré que cette alliance qui symbolise l’espoir d’une renaissance Guinéenne soit plus perspicace pour ne pas confondre cause et effet. Or, elle agit par à-coup et souvent trop tard! Elle n’a apparemment pas de Plan B.

 

La caporalisation du Gouvernement, de la RTG, du CNC et de l’administration par Alpha Condé ne pourrait prospérer sans la complicité active du Général. Konaté. Il ya des choses que Jean Marie Doré peut faire, mais il y en aussi qu’il n’ose tenter qu’avec l’accord, au moins, tacite d’El Tigre. C’est Konaté le problème, c’est lui qui veut tenter d’imposer Alpha Condé en se servant de JMD et de l’administration civile et militaire. C’est dommage que l’UFDG et alliés n’osent pas appeler le chat un chat. Les coups de canif qu'Alpha Condé et sa coordination Mandé assènent aux cordes qui tiennent l’unité nationale et à l’indépendance des institutions républicaines auraient suscité la désapprobation de Konaté s’il n’en était pas le vrai commanditaire.

 

  Cellou et alliés doivent enfin mettre Konaté devant ses responsabilités de garant de l’unité nationale et du bon fonctionnement des institutions. Ils doivent s’en prendre à lui et à lui seul pour tout dérapage à la Jean Marie ou de son alter ego, Alpha Condé. En fait, Alpha Condé est un homme politiquement fini, mais Konaté est viscéralement dangereux et foncièrement tribaliste. Je suis persuadé que c’est lui qui a manipulé Dadis Camara pour que celui-ci fasse ses bêtises notoires contre la Guinée avant de trahir son compagnon d’arme par Toumba Diakité interposé. Certes, il a voulu les élections du premier tour, mais il pensait et espérait naïvement que son parent Alpha Condé allait gagner. N’eut été la position tranchée de la communauté internationale, Konaté aurait ouvertement fait ce qu’il ordonne à JMD et aux autres de faire contre le processus démocratique en cours.

 

Le coup de grâce sur la moribonde dictature militaro-tribaliste!

 

 S’il reste une chose sensée à faire pour Cellou, Sydia, Abé et autres c’est d’ignorer le cadavre politique qu’est Alpha Condé, boycotter l’opportuniste Jean Marie Doré et dénoncer le manque de loyauté de Sékouba Konaté, le cynique prédateur de nos ressources.

 

Il faut absolument dénoncer son manque de responsabilité pour siffler la fin de l’ethno-stratégie des nostalgiques du PDG et lui rappeler son rôle de garant du bon fonctionnement des institutions. Lui faire clairement savoir qu’il est le seul comptable des dérapages qui risquent d’engendrer des bagarres inutiles et de briser ainsi l’unité nationale.

 

Il faudra lui signifier que dorénavant sa démission va être acceptée voire exigée s’il ne prenne pas les devants pour conduire la transition à son bon terme dans les brefs délais. En fin, qu’il doive mettre fin à ses voyages inutiles pour s’occuper de sa mission. Il ne fait que signer des contrats douteux et couteux pour le pays, des décrets à caractères nocifs et des sorties d’argent colossales.

 

Certes, il est évident maintenant qu’il ne peut rien pour le pays qu’il a contribué à torpiller. Qu’il s’amende ou qu’il dégage !

 

Dabola-Sinko

Tag(s) : #Libre opinion

Partager cet article

Repost 0