Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cellou-ChR-2

Les militants de l’UFDG et de l’Alliance « Cellou Dalein Président » attendaient de leur leader une réponse catégorique et ferme.  Ils sont venus au siège avec une grande volonté de finir avec cette pagaille électorale. Ils ont entendu le message qu’ils voulaient entendre. Ils sont partis rassurés et en toute confiance. Mais ils ont aussi reçu le message de vigilance et de mobilisation pour toute éventualité, parce que, ce qui ne s’obtiendra pas par le dialogue et la concertation, sera obtenu par la violence et la force.

Dès le départ, il a été question pour votre serviteur, Mamadou BARRY, de prendre la parole pour faire le point de la situation en rendant un vibrant hommage à la jeunesse de l’axe du changement qui est partie à Labé pour organiser la marche du Jeudi 24 Septembre 2009 pour dire non à la candidature de Dadis CAMARA. Il est important de rappeler que c’est cette manifestation avait précédée celle du 28 Septembre et que ce sont les retombées de ce 28 septembre qui ont envoyé l’autre à Ouaga, qui a prévenu Konaté et qui a mis Doré en place, ainsi que tous les organismes de la Transition.

Votre serviteur a fait état de tout ce qui se passe dans le pays et que la patience a des limites pour reprendre les termes de Cellou Dalein DIALLO. Pour cela, nous les jeunes sommes prêts à montrer que cette patience est à bout de souffle. Sidya Touré, Coordonateur de l’Alliance, a également pilonné qu’il n’est pas question d’accepter Loucény CAMARA comme Président de la CENI.  Nous sommes également prêts à montrer qu’il ne sera pas possible de laisser des saboteurs de nos institutions prendre la tête de la CENI.  Pour finir, le Directoire unifié de campagne de l’Alliance Cellou Dalein Président a fait un point de presse hier donnant 48 heures au Président de la Transition pour prendre ses responsabilités.

A la fin de toute cette mise au point, votre serviteur a fait remarquer que 48 heures correspondent à deux jours (Samedi et Dimanche) et que si Dimanche à Minuit, Konaté ne prend pas ses responsabilités, à 7 heures du matin Lundi, Bambéto sera le point de rencontre des jeunes de l’axe du changement pour descendre à la CENI et réclamer le départ de Loucény CAMARA et Mardi matin, il sera question de prendre le départ, là, pour aller pacifiquement se recueillir au stade en la mémoire de nos illustres disparus lors des évènement tragiques de l’année dernière à la même date.

C’est dans une ferveur totale que cette idée a été accueillie.   à l’arrivée de Dr Fodé Oussou FOFANA, Directeur National de Campagne de l’Alliance et du Vice-président, BAH Oury, les informations ont été un peu plus précises sur – à la fois la nécessité de remettre Loucény CAMARA à sa place – et aussi prendre faits et causes pour dénoncer les attitudes du Ministre de l’Information pour ses agissements partisans en faveur du candidat de l’Alliance Arc-En-Ciel. BAH Oury est revenu sur la libération d’un certain nombre de jeunes emprisonnés lors des évènements du Dimanche 12 Septembre 2010 et qu’il n’est plus possible en 2010 de continuer à bafouer la loi sans se faire rappeler à l’ordre et que l’Alliance Cellou Dalein n’a plus désormais envie de se laisser faire par des bandits sans foi, ni loi.

A l’unanimité des interventions, tout le monde voit que dans des conditions normales, le canditat de l’Alliance Arc-En-Ciel n’a aucune chance dans ces élections et pour eux, il faut donc tout faire pour tripatouiller les textes à son profit, en espérant contrôler la CENI pour truquer les élections en sa faveur.

Devant ce refus catégorique et sans équivoque de la part de Dr Fodé Oussou FOFANA et de BAH Oury, les militants qui avaient déjà occupé toute la rue, bloquant ainsi toute la circulation étaient satisfaits des déclarations des uns et des autres et se sentaient rassurer de la volonté des dirigeants à ne pas céder dans ce combat.

C’est donc devant une foule chauffée à blanc que le leader de l’UFDG et de l’Alliance Cellou Dalein Président, accompagné de celui de l’UFR et du PUP, a fait son entrée au siège de l’UFDG dans une atmosphère de campagne électorale.

Avant que les leaders ne prennent la parole, le maître de cérémonie, Bano SOW a demandé à votre serviteur de reprendre le micro pour désamorcer la marche du Lundi, vu que de nouvelles dispositions sont prises.

C’est ainsi qu’il a été question pour moi de dire aux militants de surseoir à la marche vue que des discussions sont encours avec les autorités de Transition, dans le but de régler cette crise. Mettant l’accent sur la discipline et le respect des consignes données par les leaders, il a été demandé à la jeunesse de rester vigilante et prête pour le combat le moment venu pour faire triompher la démocratie.

Sidya TOURE a pris la parole pour dire que les démarches ont été entreprises pour dire non à Loucény CAMARA parce qu’il n’est pas possible qu’un partisan du RPG dirige l’institution qui est chargée d’organiser les élections. Pour ce faire, ils ont eu à rencontrer les autorités et le Président de la Transition, ainsi que les représentants diplomatiques des pays amis pour expliquer la situation et qu’il y a de fortes chances que, sous peu de temps, le Président de la Transition prenne ses responsabilités.

Le Président de l’UFR a salué la mobilisation des militants de l’Alliance Cellou Dalein Président et leur a dit d’être prêts tout en restant calme derrière les consignes de la Direction de l’Alliance.  Il a insisté sur le fait que des personnes et des groupes ne veulent pas qu’il y ait des élections et font tout pour saboter le processus. En effet, lorsqu’on a des 0% qui s’additionnent dans une Alliance Arc-En-Ciel, le résultat sera toujours 0% et que rien, ni personne ne peut empêcher les élections et que lorsqu’il y aura élection, rien et ni personne ne peut empêcher la victoire de l’Alliance qui est prête à gouverner ce pays.

Le Président du PUP, Elhadj Moussa SOLANO, en prenant la parole s’est exprimé en Pular et puis en Soussou pour dire que c’est notre Alliance qui a des choses à perdre dans ce processus et que donc c’est à nous de préserver cela jusqu’aux élections parce que celui qui veut, il en rit, celui qui veut il en pleure, il monte ou il descend, Cellou Dalein sera Président.

Enfin, Cellou Dalein DIALLO a pris la parole pour dire que le Président de la CENI ne peut pas être validé et que de façon unanime, le rat le bol est là et la mobilisation est totale pour s’assurer que les règles et procédures seront respectées. Il a fini par dire que l’Alliance Cellou Dalein DIALLO a un potentiel énorme pour diriger ce pays avec des cadres d’une grande compétence avec une expérience avérée.

C’est dans cet esprit que la séance a pris fin dans une ambiance de folie et un retour des militants avec un moral qui booste les uns et les autres pour les jours à venir.

Tout le monde reste mobilisé pour suivre la suite des évènements et on reste à l’écoute dans les heures qui suivent de la prise de responsabilité du Président de la Transition.

A défaut, l’Alliance de l’axe du changement prendra, elle, ses responsabilités.

 

Mamadou Barry, attaché de presse UFDG-Online

mamadoubiro@ufdg2010.org

Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :