Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tango-Papa-Koly-Alpha-a.jpg

Il ya des politiciens guinéens qu’il conviendrait d’étiqueter de « miséreux ». Pas tant au niveau de leurs fortunes personnelles, impossibles à évaluer avec certitude, que de la solidité des philosophies qu’ils défendent. Certains d’ailleurs, à l’image de Rouguy Wrangler, n’en ont pas. C’est plus simple. Egarement constant garanti.

 Il s’agit plutôt ici de la pauvreté de leurs idées et  donc de leurs actions.

Comment comprendre que l’autoproclamé successeur politique de Dadis, Papa Koly Kourouma, par ailleurs curieusement muet sur les exactions de la période récente, en vienne à se trouver mis hors-jeu au moment ou il pensait être proche de toucher les dividendes de son engagement aux côtés d’Alpha Condé ?

 Le fameux « Arc en ciel » commence à se désagréger beaucoup plus tôt que prévu. Du pain béni pour tous les démocrates du pays.

Mystère des revirements. Après avoir unilatéralement « offert » la Forêt » aux appétits de l’ethno raciste Angbansanlé Alpha , la base électorale de Koly vient de lui signifier de manière on ne peut plus claire son refus de le suivre dans une politique essentiellement basée sur le « Tout sauf un Peulh » initiée par le parti criminel du dictateur Sékou Touré, reprise avec  certain succès au sein d’une frange revancharde par Alpha Condé et ses troupes. Sous les applaudissements d’une cohorte de minus politiques au propre comme au figuré (les zéros virgule).

On peut ne pas avoir beaucoup de militants, mais au moins des idées claires et conformes aux valeurs de la dignité et de solidarité humaines communément admises de nos jours.

Car la vérité et la réalité historiques ont ouvert les yeux aux pires aveugles volontaires : il n’existe aucun contentieux entre les populations du Fouta ou originaires de cette région et les populations forestières. Au contraire, les relations de respect et de bonne harmonie ont toujours été la règle.

C’est pourquoi ne seront étonnés de la situation de Papa Koly que ceux qui ont vendu leurs âmes au diable de Pinè, l’homme qui n’arrive toujours pas à expliquer ses trop nombreuses présences aux mauvais endroits, aux mauvais moments. Probablement que bientôt une justice sereine nous permettra de voir plus clair dans cet imbroglio politico-maffieux du grand « Pr »

« Papa Koly Kourouma, le candidat présenté par le RDR à l’élection présidentielle guinéenne qui a obtenu 5,74% de voix lors du premier tour vient d’être débarqué du parti, d’abord par une note circulaire du MATAP et maintenant par le président du parti Dirus Dialé Doré.

Selon la lettre numéro 215 du parti, signée par Dirus Dialé Doré, " le RDR a été présenté aux électeurs guinéens par la Coordination Forestière et El Hadj Papa Koly Kourouma ne peut se substituer au directoire du parti qui est seul compétent pour engager politiquement le RDR. »

 Monsieur le candidat et cher frère, Il nous été donne de constater depuis le vote du 27 Juin 2010 que nos multiples concessions faites pour préserver l’unité entre le candidat par nous désigné et le leadership du parti afin que nous menions ensemble le combat politique pour notre pays, sont restées vaines. Vous vous êtes plutôt obstiné à prendre des initiatives politiques unilatérales tendant à diviser les responsables du parti et à opposer les partis alliés au RDR. Vos mièvres excuses par les lesquelles vous avez reconnu vos erreurs n’ont jamais été suivies d’engagement politique palpable. (…) Nous considérons que vous avez ainsi définitivement choisi d’ignorer le parti qui vous a fait connaitre. Ne vous présentez-vous pas publiquement comme le « Président des partis alliés » ! Nous prenons acte de votre libre choix.

En conséquence nous vous invitons à :

1. effacer de toute urgence l’emblème, le nom et le logo du RDR au fronton de votre bâtiment qui a servi (sur le mode informel) de siège du parti durant la récente campagne électorale

2. Ne plus jamais faire usage des attributs du RDR, disposition conforme à la charte des partis politiques
Aussi le RDR ne se sent désormais en rien concerné par l’Accord que vous avez signé en son nom avec le RPG le 25 Juillet 2010. »]

Source: AfricaLog

Il fait très fort, l’ami Papa Koly. Etre débarqué par son propre parti, c’est un peu se faire fusiller par l’arme que l’on aurait conçu. Au conditionnel car M. Kourouma ne serait pas le créateur de son mouvement politique. Nous saurons bientôt qui de lui ou de sa base et des fondateurs de son parti détiennent les clés de la formation qui vient de le faire littéralement éclater en plein vol.

Thierno A DIALLO.

Tag(s) : #Libre opinion

Partager cet article

Repost 0