Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

150x150

Le président de la transition guinéenne, Sékouba Konaté, et sa délégation ont eu «une grosse frayeur» vendredi, quand un avion affrété par la Libye pour les transporter au Maroc a perdu du carburant et a dû revenir se poser «en catastrophe» à Tripoli, a déclaré hier un ministre guinéen.

«La délégation présidentielle guinéenne a eu une grosse frayeur vendredi soir dans le ciel libyen», a expliqué le secrétaire général à la présidence de la République, Tibou Kamara, qui se trouvait lui-même à bord. «Un avion mis à la disposition du général Sékouba Konaté pour se rendre à Casablanca a failli avoir un accident. Au moins vingt minutes après son décollage de l'aéroport de Tripoli, il a commencé à perdre du kérosène en plein vol. Il a titubé en l'air, créant une grosse frayeur au sein de la délégation guinéenne à bord de l'appareil», a relaté le ministre. «Le pilote, avec beaucoup de courage et la baraka, a fait demi-tour et a atterri en catastrophe à Tripoli, aux alentours de 19h30 GMT», a-t-il dit. Finalement, «le guide libyen est venu nous rejoindre à la villa des Hôtes et nous a remonté le moral. Nous avons repassé la nuit en Libye avant de reprendre l'avion ce samedi matin (hier) pour Casablanca où le général Konaté est attendu pour un petit séjour médical», a précisé le ministre.

Tag(s) : #Actualité

Partager cet article

Repost 0