Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

cerveau-

[..]Notre cerveau possède une mécanique impressionnante : "C'est, de tous les organes humains, le plus chronorésistant, en dépit d'un émoussement réel mais modéré des fonctions cognitives"

 

MÉMOIRES MULTIPLES 

Pour freiner le déclin, les mots croisés sont intéressants mais ne suffisent pas. "Mieux vaut faire du bridge que des patiences, du Scrabble que du sudoku", illustre M. de Ladoucette. Car nos mémoires sont multiples : auditive, visuelle, émotionnelle, procédurale... L'idéal est de stimuler notre capacité d'adaptation. C'est le cas en favorisant les contacts humains de visu ou par écrans interposés (mails, réseaux sociaux), mais aussi en voyageant ou en étant confronté à d'autres générations.

Car le cerveau présente une caractéristique particulière : "Il s'use si on ne s'en sert pas, poursuit cet expert, comme une autre fonction, d'ailleurs, la sexualité." Continuer à avoir une vie sexuelle épanouissante en prenant de l'âge n'est plus tabou. "Nos comportements sexuels âgés ont changé, confirme le docteur de Ladoucette. L'arrivée du Viagra, à la fin des années 1990, a libéré la parole et les actes."

Autre bouleversement, les baby-boomers, héritiers de la révolution sexuelle et plutôt en bonne santé, sont désormais quinqua et sexagénaires. "Ce contexte nous a permis de découvrir qu'il existait une activité sexuelle après 50 ans, basée non plus sur la performance, mais sur la tendresse et l'échange, poursuit ce spécialiste. Cependant, on vit sur le tard sa sexualité comme on l'a vécue : un homme ou une femme hypersexués à 40 ans pourront avoirtoujours des moments de plaisir à 80 ans mais moins fréquents. Et une personne moins intéressée cessera peut-être toute activité sexuelle vers 60 ans."

Laure Belot

Article au complet sur :

http://www.lemonde.fr/sante/article/2012/04/24/vieillissement-cerveau-et-sexe-ne-s-usent-que-si-on-ne-s-en-sert-pas_1690504_1651302.html?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter#xtor=RSS-3208001

Tag(s) : #Santé