Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Alliance-UFDG-1.jpg

Comme annoncé il y a quelques jours, les partis qui ont décidé d’unir leurs forces pour soutenir l’UFDG et son Candidat dans la perspective du Second Tour, sont effectivement passés à l’acte de signature du Protocole au siège du Directoire de Campagne de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée, ce Mercredi 18 Août 2010.

Autour de cette Alliance, il faut tout de même faire un petit tour en arrière pour se rendre compte que nous sommes en face deux groupes qui sont :

  1. Un premier groupe, constitué de partis politiques qui ont pris la décision de s’allier à l’UFDG avant même la course à la Présidentielle.  Ce groupe a accompagné l’UFDG dans les démarches et même la campagne du Premier Tour ;
  2. Un second groupe de partis, qui ont rejoint l’UFDG pour la perspective du Second Tour, qui sont le PUP, la GéCi, l’UFR et la NGR.  

Et dans ce second groupe, la GéCi et le PUP ont eux très tôt décidé  de soutenir l’UFDG et son candidat dans la perspective du Second Tour, à travers un protocole signé bien avant les autres.  Ensuite, nous avons assisté, avec toute la médiatisation que cela implique, à la signature des accords avec l’UFR et la NGR.

Il était donc question aujourd’hui de formaliser cette grande alliance avec la présence de tous les acteurs pour une union solennelle en face des médias.

La Cérémonie a commencé par la demande aux leaders des partis politiques de se présenter à l’assistance pour que l’on puisse mettre un visage sur eux et leurs partis respectifs.

A la suite de ces présentations, le Président de l’UFDG a souhaité la bienvenue à ses amis et collègues leaders tout en leur exprimant sa gratitude pour cette marque de confiance en l’UFDG et aussi en lui pour la victoire au Second Tour.

Le leader de l’UFDG dit qu’il y a de l’autre côté, des adversaires qui disent avoir une centaine de partis alliés.  Mais à l’UFDG on ne s’intéresse pas trop à la quantité, mais surtout à la qualité des partis et un peu plus à la qualité des leaders et hommes et femmes de ces partis qui ont décidé de s’unir à l’UFDG pour la victoire au Second Tour.

Cellou Dalein DIALLO salue les talents qu’il voit au sein de ces partis et il en a profité pour dire que c’est incroyable de voir que ces alliances se sont faits sur la base des similitudes de projets et programmes de société parce que partageant les mêmes valeurs républicaines et ayant les mêmes soucis pour la Guinée de demain.

Il dit ne pas être là pour ou contre une personne ou un groupe de personnes, mais bel et bien pour bâtir une nouvelle Guinée qui mettrait en avant les valeurs que tous ces partis qui se sont alliés à l’UFDG ont en commun. En effet, il dit que la Guinée a un grand déficit au niveau de ces valeurs qui sont la Probité, le sens de la responsabilité, le mérite, la compétence, le respecte de la chose publique et le sens de la solidarité les uns envers les autres et l’esprit de partage.

Tout en reconnaissant la présence de ces valeurs dans la vision commune des partis alliés, le leader de l’UFDG reconnaît qu’il y a du travail à faire pour se démarquer totalement des mensonges et autres calomnies de nos adversaires qui ne perdent aucune occasion pour calomnier, menacer et intimider.

Pour finir, le Président Cellou Dalein DIALLO a souhaité voir cette alliance perpétuer cette défense des valeurs républicaine en donnant l’exemple tous les jours afin qu’au moment venu le citoyen guinéen puisse faire la différence.

En prenant la parole, l’Honorable Yaya KEITA, Vice-Président UFDG, chargé des Affaires Economiques et responsable de la gestion des Alliances au sein de l’UFDG a tenu à faire le point sur la situation des alliances à ce jour.

C’est ainsi qu’il a eu  à préciser la chose la plus importante dans ce protocole auquel tous les partis signataires ont adhéré sans aucune condition.  Il a tenu à souligner autant la qualité desdits partis que leur diversité sur le plan de l’appartenance ethnique et régional qui montre le caractère national de la vision de l’UFDG.

Il a souligné avoir une liste d’environs 20 Partis Politiques dont 4 (UFR, NGR, PUP et GECI) qui ont déjà signé leur accord avec l’UFDG. Pour ce qui est des 16 restants, une dizaine a signé ce jour, 4 étaient en retard et 2 voulaient avoir un entretien avec le Président de l’UFDG pour finaliser l’accord.

Honorable Yaya KEITA en a profité pour lire le contenu du protocole d’une page et à tenu à souligner que les grandes lignes des accords signés tournent autour de :

  • La mise en commun des directoires de Campagne ;
  • La mise en place d’un programme de sensibilisation au vote ;
  • La mobilisation des ressources financières et autres logistiques ;
  • La responsabilisation et le renforcement des structures à la base ;
  • L’implication des cadres dans le processus ;
  • La large diffusion de ces instructions.

·         Avant de clôturer la rencontre, il a été question que le porte-parole des partis alliés dise un mot au nom de ces partis.  Ce choix de personne est tombé sur la Personne de Elhadj Kaba CONDE, ancien Maire PUP de Kankan qui a exprimé sa joie et l’honneur de parler au nom de ses pairs dans un contexte aussi solennel.  Il dit que le défi est grand pour la victoire finale, mais qu’il sera encore plus grand pour la gestion du pays demain.  Il dit prendre l’engagement de rassurer ses amis en disant que cette alliance est la meilleure pour la victoire finale car le seul homme à suivre dans ce Second Tour est le Président de l’UFDG.

·         Il a alors pris la peine de lancer cette anecdote qu’il a donnée à un de ses parents qui est chauffeur et qui compare la Guinée à un véhicule. Il dit qu’il est préférable de donner son véhicule à un chauffeur qui a certes eu des accidents dans sa conduite et qui a son permis, à un homme qui n’a pas de permis. Il dit que Cellou Dalein est le meilleur pour le pays.

·         Il demande à ce qu’on se batte pour assurer au moins 60% des suffrages au Second Tour, afin que la Guinée soit dirigée dans l’objectivité et la quiétude sociale.

·         C’est après cette brillante intervention que le Président de l’UFDG a demandé à s’entretenir seul avec les leaders des différents partis alliés. C’est ainsi que les journalistes ont été priés de sortir en attendant d’avoir une copie du protocole signé.

 

Mamadou Barry, attaché de presse UFDG-Online

Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0